Limites de phosphore

Le phosphore opère un rôle central dans les pratiques agricoles modernes requérant des intrants.

C’est un composant clé des engrais de synthèse Haber-Bosch – basés sur le procédé de fixation de l’azote industriel (hautement énergivore) – servant aujourd’hui à la fabrication des fertilisants à base d’ammoniac qui permettent de soutenir près d’un tiers de la population mondiale.

Le phosphore est nécessaire à la vie.

Cet élément est utilisé entre autres par les cellules végétales

et animales pour stocker de l’énergie, mais il constitue

également l’épine dorsale de l’ADN.

C’est aussi un élément essentiel des os et des dents.

Une agriculture dépourvue de cet élément n’est pas une

option réaliste.

Les roches phosphatées d’où provient la matière commercialisable sont des ressources non-renouvelables et exploitables uniquement dans certaines régions du monde.

Le Maroc, contrôle environ trois quarts des réserves de bonne qualité.

Bien que l’on puisse espérer disposer d’un approvisionnement convenable durant les prochaines décennies, les gisements les plus riches, à haute teneur de phosphate, à l’image de ceux qui ont déjà été épuisés à Nauru (Micronésie), sont à la limite de l’épuisement.

Par conséquent, l’extraction des roches à faibles teneur en phosphate devient de plus en plus intense en énergie et inclut des dépôts de métaux lourds et isotopes radioactifs d’uranium.

Il n’y a pas d’alternative au phosphore et aucun moyen de le synthétiser, sauf par le recyclage des déchets animaux et humains, ni incitation à l’utiliser avec parcimonie. Seule une fraction est absorbée par les plantes cultivées, le reste est rincé par la pluie. (Dans de multiples systèmes agricoles, jusqu’à 80% du phosphore s’incruste dans le sol et reste indisponible à l’absorption par les plantes.)

Les principales mines de phosphore du Maroc à l’ouest du Sahara, de Chine, des Etats-Unis et d’Australie arrivent au maximum de leur exploitation, celles-ci deviendront donc commercialement et technologiquement prohibitives d’ici 50 à 100 ans.

Arcade des découvertes
LIENS EXTERNES

Sustainable Phosphorus Management. The book takes a global perspective on phosphorous

Presentation 5:00 min about phosphorus resources by the Stockholm Environment Institute

Scientists just found another key threat to global food security

Article - Projections of Future Phosphorus Production in Philica

A Potential Phosphate Crisis - article published in Science Magazine

Sustainable Phosphorus Futures - website full of good information - a collaboration of international academics.

Phosphorus Futures- blog post by Bill Schlesinger posted at Citizen Scientist