L’avenir du climat passe aussi par la place financière suisse

29698d3c-66bf-11e5-a712-c5802dca2ce2

L’article entier par Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz a originellement été écrit pour Le Temps

Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz, rédacteurs en chef de «La Revue Durable», mènent campagne pour le désinvestissement de l’industrie des énergies fossiles. Seule une réduction drastique de la production permettra de limiter la hausse des températures

L’avenir du climat passe aussi par la place financière suisse

Rien ne garantit que la très prochaine conférence de Paris sur le climat sera un succès. L’organisation Carbon Action Tracker calcule que les propositions des Etats actuellement sur la table mettent la planète sur une trajectoire de 3 degrés Celsius de hausse de la température, et les politiques réellement menées plutôt sur une élévation de 4 degrés.

Cette situation est tragique. Elle est aussi logique. Tant que les accords négociés ne porteront que sur les émissions de gaz à effet de serre et ne se donneront pas les moyens de limiter aussi l’extraction des combustibles fossiles, ils ne pourront qu’échouer à atteindre les objectifs qui laissent espérer un avenir un tant soit peu accueillant pour l’espèce humaine.

Read more via Le Temps
L’avenir du climat passe aussi par la place financière suisse