Röstigraben sur les produits bio

topelement (1)

L’article entier par Michel Pralong a originellement été écrit pour Le Matin

CONSOMMATION — Selon les données de la Migros, les Romands sont les derniers de la classe pour les achats durables.

Depuis 2014, Migros, avec le WWF, a lancé Cumulus Green. Un programme qui indique, à partir des données de la carte de fidélité du géant orange, quelle part de vos achats concerne des produits durables. Sont pris en compte les articles portant l’un des 12 labels, que ce soit Migros Bio, TerraSuisse ou FSC (pour le bois).

Migros établit sur son site un classement par canton. Sur celui de cette année, on voit que tous les Romands sont au-dessous de la moyenne nationale. Et qu’ils occupent les dernières places.

«Constatons d’abord que même le taux du dernier, le Valais, est exemplaire et que les différences ne sont pas si grandes, précise Tristan Cerf, porte-parole de Migros. Mais ces données ne sont là que pour offrir à chacun une comparaison avec sa consommation personnelle. Ce programme a été créé pour que le client puisse utiliser de manière ludique ses données Cumulus et, s’il le désire, changer un peu ses habitudes.»

Mais comment expliquer ce Röstigraben? «Cela ne sert à rien d’analyser ces chiffres statistiquement, c’est juste une indication. De nombreux facteurs peuvent influencer la consommation par régions: la présence de petits ou de grands magasins, donc de choix de produits. Le fait que Migros distribue en Suisse alémanique et pas en Suisse romande les articles Alnatura, du bio à un prix très concurrentiel, peut aussi expliquer en partie cet écart. Mais dès mardi, 300 de ces produits arriveront dans 30 magasins en Romandie. On verra si cela aura un impact sur ce classement.»

En savoir plus sur via Le Matin
Röstigraben sur les produits bio