Préserver la santé

INTELLIGENCEDÉTOX

Le système de soins actuel continuera à être surchargé – avec une incidence croissante de maladies non-communicatives – et dégradé – comme la plupart de nos institutions – car il est fortement tributaire d’une énergie fossile bon marché et de la technologie complexe des produits pharmaceutiques issus pour la plupart de la pétrochimie.
Il serait donc prudent de prêter plus ample attention à la prévention des maladies, y compris aux choix des styles de vie et des mesures pour éviter la contamination toxique par inadvertance, favorisant l’émergence de maladies non transmissibles, érodant la capacité intellectuelle et affaiblissant le système immunitaire. Ceci devrait être considéré comme une priorité à la fois de santé publique et personnelle. En outre, favoriser un système immunitaire robuste s’avère plus important dans le contexte d’une résistance croissante aux antibiotiques.

Arcade des découvertes
LIENS EXTERNES